Entrainement home-trainer

ENTRAINEMENT SUR HOME-TRAINER

En raison de l’épidémie de Coronavirus (Covid-19) qui a conduit à un confinement de la population un peu partout dans le monde, de nombreux cyclistes professionnels et amateurs continuent de s’entraîner ou de se maintenir en forme depuis  plusieurs semaines, à leur domicile, à l’aide d’un home-trainer.


DIFFÉRENTS TYPES DE HOME-TRAINER

home-trainer

Petit rappel, un home-trainer est un appareil qui permet de s’entraîner en intérieur, sur place. Il est conçu pour reproduire de façon plus ou moins proche, les sensations et le fonctionnement du vélo lors d’une sortie ou d’une course de cyclisme. Sa première utilisation est destinée aux périodes hivernales en raison du mauvais temps et des journées courtes ce qui permet aux cyclistes de se maintenir en forme durant la saison morte.

 

Il existe différents types de home-trainer, que ce soit du simple rouleau aux plus modernes équipés d’appareils connectés. Il faut bien évidemment choisir votre home-trainer en fonction de votre niveau, de votre motivation, de vos attentes et de la durée d’utilisation au fur et à mesure des mois ou des années. 

 

Pour quelques petites séances en hiver, un simple rouleau ou home-trainer classique fera largement l’affaire. Si vous cherchez à faire des entraînements plus poussés ou de pointe, il faudra vous tourner vers un home-trainer connecté et ses multiples technologies pour faire des entraînements personnalisés.

 


LES CYCLISTES PROFESSIONNELS ET LE HOME-TRAINER

Durant cette période de confinement, même les cyclistes professionnels de renoms n’ont pas le choix pour maintenir leurs conditions physiques et  donc se  tournent vers le home-trainer. Certains comme Christopher Froome n’hésitent pas à en faire plusieurs heures d’affilées pour préparer les grandes échéances.  Avec le report du Tour de France pour la fin du mois d’août, le britannique a donc l’occasion de peaufiner sa préparation, même si son équipe INEOS a menacé de ne pas se présenter au départ si les protections contre le coronavirus étaient insuffisantes.

 

Le gallois Geraint Thomas a quant à lui, fait une très belle action en faisant du home-trainer 3 fois 12 heures (durée de la journée de travail d’un soignant) afin de récolter des fonds à reverser aux œuvres de charité du personnel soignant britannique. A l’issue des 36 heures sur son home-trainer, le coureur de bientôt 34 ans a récolté 374 000 euros.

 

Le français Julian Alaphilippe, confiné en Andorre, continue son entraînement en faisant une séance de home trainer le matin et une séance de gym et gainage l’après midi.

 

Pour Thibault Pinot, qui prend son mal en patience, les séances de home-trainer paraissent difficiles malgré un entraînement quotidien. Le Franc-Comtois préfère attendre un retour sur les routes plutôt que de s’user mentalement avec de lourds entraînements en intérieur.

Geraint Thomas

LE HOME-TRAINER POUR PRÉPARER UNE GRANDE COURSE

Mathew Hayman Paris-Roubaix 2016

Récemment, il a été prouvé que le home-trainer peut être très performant pour préparer de grandes échéances. En 2016, lors du Paris – Roubaix, l’australien Mathew Hayman se fracture le bras quelques semaines seulement avant l’épreuve.

 

Il découvre alors l’application  Zwift et décide alors de préparer la course pendant plusieurs semaines sur son home-trainer dans son garage, ce qui lui permet de rester en forme. Une semaine après son retour sur la route, il remporte l’épreuve devant Tom Boonen, grandissime favori de l’épreuve.


LES APPLICATIONS CONNECTÉES

Cette période de confinement permet de mettre en évidence plusieurs applications connectées pour rendre nos séances de home-trainer bien plus ludiques voire amusantes et funs pour certains.

 

Ces applications connectées dont la plus connue est Zwift, est un simulateur qui permet aux utilisateurs de faire leurs entraînements dans un « monde virtuel ». Il suffit de relier votre home-trainer à votre ordinateur grâce aux technologies ANT+ ou Bluetooth qui vous donnent ainsi toutes les données dont vous avez besoin (puissance, fréquence cardiaque, etc…) pour reproduire un entraînement de qualité. Même le pourcentage de la pente entre en jeu pour un effet encore plus réaliste.

 

Dans Zwift, vous pouvez participer à des courses ou des séances d'entraînements avec d’autres utilisateurs. A voir si ces applications connectées garderont toujours un tel succès après la période de confinement, mais nul doute que les cyclistes retourneront sur les routes avec l’arrivée de l’été.

Zwift